Alors là, on passe carrément à la vitesse supérieure. Notre nouvel hôtel, niché au creux d'un lagon aux eaux turquoises, à l'ombre d'un morne mystérieux, qui prend des allures de forteresse menaçante lorsque la nuit tombe, est un paradis pour les sens. Des odeurs de vanille flottent dans les couloirs (alors qu'au Canonnier parfois des odeurs de cuisine indienne flottaient dans les couloirs...), une légère brise rafraichit le visage enivré par tant de beauté et de lumière. Bref, c'est le paradis...
IMG_1387.jpg Nous prenons nos quartiers dans une chambre gigantesque, qui s'ouvre sur un jardin tropical, qui s'ouvre sur une plage dorée, qui s'ouvre sur l'océan indien, qui s'ouvre sur... l'ailleurs. Les trois jours ici défilent, les heures semblent des minutes (surtout lorsque nous abandonnons nos corps aux mains expertes des Mauriciennes du magnifique spa de l'hôtel...)
Je crois que jamais notre retour n'aura été envisagé avec autant de tristesse, d'appréhension... C'est notre premier voyage depuis Jules, notre premier voyage avec Jules, et c'est le bonheur!